Audi e-tron - Essai détaillé - Impressionnante

Voitures et véhicules zéro émission et pollution : traction électrique sur batteries ou pile à combustible (PAC) alimentée par de l'hydrogène.
Répondre
gatouille
Messages : 5
Enregistré le : lun. 24 févr. 2020, 01:41

Audi e-tron - Essai détaillé - Impressionnante

Message par gatouille »

Bonjour, quelques réactions à l'article mentionné dans le titre.

"La seule vraie nouveauté esthétique, qui est en fait une option, réside dans les rétroviseurs qui ont été remplacés par des petites caméras, secondées par des écrans à l'intérieur des portières. Audi est le premier au monde à proposer cela sur une voiture de série, c'est cela qu'il faut retenir."
Je crois bien que Lexus l'a fait avant avec l'ES en ajoutant des écrans rectangulaires "par-dessus" la planche de bord ; donc intégration peu réussie.
Les écrans de l'Audi e-tron sont mieux intégrés mais mal placés et d'une forme peu pratique.
La Honda e a des écrans rectangulaires bien intégrés et bien placés.
Hors Europe, notamment au Japon, il y a des véhicules équipés de rétroviseurs intérieurs au plafond bi-mode : classique avec miroir + numérique avec grand angle de vue AR.

"Car plus que la technique, la prouesse aura été de faire homologuer ce sytème."
Ce qu'il faut déjà dire c'est que l'UE vient tout juste d'autoriser les véhicules à être équipés de tels systèmes. On savait le faire bien avant mais la réglementation ne permettait pas d'en équiper les véhicules.
Je ne vois aucune prouesse ; c'est de la technique assez basique : caméra + écran + gestion de l'affichage. A noter également que ce sont les équipementiers qui développent ce genre de solutions. On parle toujours des constructeurs et bien peu des équipementiers et fournisseurs alors que ces derniers apportent de nombreuses nouveautés et améliorations.


"Audi e-tron 55 QuattroMais faut-il voir là plus qu'un gadget ? ..... c'est alors plus au niveau de la sécurité que l'option se justifie. La visibilité nocturne est supérieure, ....."
Tout à fait juste. On peut ajouter que l'on peut intégrer des informations sur les écrans numériques, et que les écrans numériques offriront une meilleure propreté de l'image par rapport à un miroir, de jour comme de nuit.

"Des chiffres somme toutes modestes eu égard à la puissance, mais cela tient à la masse très conséquente de l'auto. 2490 kg à vide pour le modèle de base sans option. C'est évidemment la batterie qui explique cela, cet élément seul ne faisant pas moins de 699 kilos !"
Oui et non.
Une Tesla Model S de 72,5 kWh utilisables pèse 2100 Kg et 480 Kg de batterie, une de 98 kWh pèse 2250 Kg et 600 Kg de batterie.
Les chiffres modestes sont donc aussi imputables à la grande taille du véhicule qui fait qu'il pèse lourd hors batterie. De là à parler des SUV qui pèsent plus lourds que les berlines... il n'y a qu'un pas que l'on franchit et dont vous parlez dans un autre article.

"Quand on évoque les voitures électriques, beaucoup de gens pensent en premier aux Tesla, et il est vrai que ce sont des voitures étonnantes, mais au niveau de l'assemblage, et de la qualité des matériaux de l'habitacle, Audi est loin devant le constructeur de Californie. "
Oui, exact. Lorsque on parle de qualité il faut relativiser en indiquant le prix.

"Le premier, car le plus facilement perceptible, est la rigidité de la caisse. L'Audi e-tron est très impressionnante sur ce point. Un vrai tank ! D'ailleurs, il suffit d'ouvrir la porte pour se rendre compte que ce n'est pas une voiture ordinaire. C'est lourd. C'est épais. C'est un sacré truc qu'une portière de cet e-tron. Toute la voiture est de ce niveau, le conducteur a le sentiment de piloter un gros bloc d'acier,....."
On qualifie d'ailleurs ce genre de véhicule de char d’assaut.
Un jour ou l'autre il faudra parler des conséquences d'un impact entre un véhicule de 2,5 Tonnes et un d'1 Tonne ! Et de la consommation de matériaux et d'énergie pour produire un tel véhicule pendant que l'on y est.

"à côté de cela, il y a le silence. Bien sûr, ce n'est pas très original de dire qu'une voiture électrique est silencieuse, mais l'Audi e-tron franchit une nouvelle étape à ce jeu. Une Nissan Leaf, ou une Tesla Model S, ne sont pas des voitures bruyantes, mais elles le sont à côté de cette Audi. Les ingénieurs qui ont travaillé à l'insonorisation ont dû y passer des mois ! Mais cela en valait la peine. Sur l'autoroute à 130 km/h, nous n'avions jamais été dans une voiture aussi silencieuse que cette Audi e-tron."
Et il faudra parler un jour ou l'autre du niveau de bruit extérieur généré par ce genre de véhicule lourd. Il va falloir que je cherche des études sur ce type de bruit... Dans de nombreux cas on entends bien plus le bruit de roulement des pneumatiques que celui des moteurs. C'est déjà vrai sur une thermique, cela le sera encore plus avec une électrique lourde.

"Il y a des batteries où il faut plus de temps pour charger de 90 à 100 %, que de 50 à 90 %. Par 2 fois, nous aurons été surpris. Batterie à moins de 50 %, on branche sur la borne Ionity, et moins d'une demie-heure plus tard, la batterie était à 100 %. Remarquable !"
E-tron : batterie de 95 KWh et 700Kg.
Tesla Model S : batterie de 100 KWh et 600Kg.
Les constructeurs se laissent une marge entre la capacité max et la capacité utilisable, notamment par sécurité. Je suis tenté de penser qu'Audi profite de cette marge pour éviter le phénomène de lenteur de vitesse de charge à l'approche de la capacité max -> 100% affichés pourraient correspondre à 85% de la capacité max par exemple. On arriverait donc plus vite à l'affichage 100%. Petit tour de passe passe !

"il est difficile de consommer moins de 25 kWh/100 km, quasiment impossible de consommer moins de 20 kWh/100 km, et il faut tabler sur une moyenne de 28/30 kWh/100 en usage courant. Le poids parvient bien à se faire oublier au volant, mais il se rappelle à l'ordre quand on recharge... "
Et oui. Donc un véhicule lourd électrique est-il vraiment écolo ? Question difficile... On dira qu'il l'est plus qu'un thermique après... 100.000 Kms peut-être. Autre sujet à aborder donc : pour être rentable écologiquement, un véhicule électrique doit parcourir de nombreux Kms à l'instar de la rentabilité d'un diesel et donc être, en partie, longuement utilisé.

"il est peut-être possible de consommer moins avec d'autres gommes ?
Sûrement. Les manufacturiers sont en train de développer des gammes de pneumatiques adaptés aux véhicules électriques qui sont, par rapport aux thermiques, plus lourds et qui accélèrent plus fort, donc consomment plus de gomme.

"Mais l'Audi est fabriquée dans une usine neutre en CO2, à Bruxelles,"
Le terme "assemblage" est bien plus approprié que celui de "fabrication".
Audi a largement ouvert ses portes aux journalistes pour faire paraitre une image très propre de ce véhicule et de la marque. De la com' complètement biaisée comme les entreprises et les politiques savent si bien le faire.
La fabrication a lieu ailleurs et je vous assurer que les usines de fabrication sont loin d'être aussi propres. Et c'est sans compter les approvisionnements en matières loin d'être neutres en CO2.
Une usine d'assemblage utilise principalement de l'électricité donc peut facilement être rendue neutre en CO2. Il suffit d'acheter de l'électricité "verte" !
L'Allemagne a nettement développé les énergies renouvelables mais a fermé ses centrales nucléaires et se retrouve à construire une centrale au charbon. Un autre article traite justement de l'électricité Allemande renouvelable. Ce sera l'occasion de le commenter.

webmaster
Site Admin
Messages : 2415
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Re: Audi e-tron - Essai détaillé - Impressionnante

Message par webmaster »

Au sujet des rétroviseurs par caméra, on confirme qu'Audi est le premier en Europe, aucune autre voiture régulièrement commercialisée n'est encore disponible avec un système similaire. Il y a certes un poids lourd Mercedes, mais ce n'est pas la même catégorie, ni les mêmes normes.
Regardez devant vous, le futur arrive.

Répondre